Archives par étiquette : Algérie

Vient de paraître : Propriété et société en Algérie contemporaine. Quelles approches ? de D. Guignard

Didier Guignard, Propriété et société en Algérie contemporaine. Quelles approches ?, IREMAM, Aix-en-Provence, 2017.

Cet ouvrage a été publié par l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) et est disponible en libre accès sur le site OpenEdition.

Plus d’informations : http://books.openedition.org/iremam/3614

Journées d’études pluridisciplinaires « Regards croisés sur les petites paysanneries au nord et au sud de la Méditerranée : questions de méthodes (II) », 14-16 novembre 2012

Programme

Chaque module horaire comprend deux interventions à la suite de 20 minutes chacune et un débat de 25 minutes.

Mercredi 14 novembre 2012

14h00

  • Mot d’accueil de Jean-Paul Billaud, directeur de recherche CNRS, directeur du laboratoire LADYSS-CNRS
  • Présentation du Groupe et des journées d’étude, Michel Streith, anthropologue, CNRS-LAPSCO et Mohamed Raouf Saïdi, sociologue, associé LADYSS

Continuer la lecture

Journées intergénérationnelles 2012

Journées « les petites paysanneries, questions de générations », 3-4 mai 2012

Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Préparées grâce au concours de jeunes docteurs et de doctorants, ces journées constituent un moment de comparaison et d’interaction entre différentes générations de chercheurs abordant des problématiques liées aux petites paysanneries dans divers espaces géographiques et périodes historiques et selon des approches et des niveaux d’observation variés.

Continuer la lecture

« Regards croisés sur les petites paysanneries au nord et au sud de la Méditerranée : questions de méthodes (I) », 9-10 novembre 2011

Lieu :  Université Paris Ouest

Ces journées ont été consacrées à un inventaire méthodologique au cours duquel les invités ont présenté :

‐ Le contexte (scientifique, social, géographique et politique) de leur confrontation, au cours de ces dernières décennies, avec la thématique de la petite paysannerie ;

‐ Les champs disciplinaires et les protocoles d’observation mobilisés dans leurs recherches ;

‐ Et, éventuellement, la singularité, la complémentarité ou le contraste que présentent leurs approches avec celles de leurs pairs.

Continuer la lecture