Archives par étiquette : paysanneries

Prochaine séance GPP : Cultures, patrimoines et paysanneries, le 22 septembre 2016

La prochaine séance du GPP sera organisée autour du thème :

CULTURES, PATRIMOINES ET PAYSANNERIES

Elle sera animée par nos collègues du Laboratoire d’études rurales de l’Université de Lyon 2 : Claire Delfosse (Pr de Géographie, Directrice du Laboratoire), Pierre-Marie Georges et Hélène Chauveau (doctorants du Laboratoire) qui nous proposent le programme suivant :  Continuer la lecture

Forum mondial sur l’accès à la terre et aux ressources naturelles 2016

Le Forum mondial sur l’accès à la terre et aux ressources naturelles (FMAT 2016) se tiendra à Valencia (Espagne) du 31 mars au 2 avril 2016.

Lire l’appel : APPEL_FMAT_2015_A3_FR
Consulter le programme provisoire : FMAT PROGRAMME PROVISOIRE
Plus d’informations sur le site internet dédié.

Séminaire « Ruralités contemporaines » du 17 décembre 2015 : intervention de Michel Streith

Prochaine séance du séminaire « Ruralités contemporaines » à l’EHESS
de 10 h à 13 h – salle 13 – 105 bd Raspail 75006 Paris

Pierre Alphandéry, Sophie Bobbé, Rolande Bonnain- Dulon, Aline Brochot, Françoise Dubost, Bernadette Lizet, Martyne Perrot, Martin de la Soudière, Michel Streith

Séance du 17 décembre 2015

Approche socio-anthropologique des petites paysanneries
Actualité et enjeux

  Intervenant : Michel Streith (CNRS-LAPSCO)

Continuer la lecture

Séance « Ruralités maghrébines » 11 décembre 2015 et 11 mai 2016

Le GREMAMO organise deux séances consacrées aux « ruralités maghrébines » :

« Le GREMAMO a prévu d’organiser cette année 2015-2016 deux séances consacrées aux nouvelles « ruralités maghrébines ». Le 11 décembre, on cherchera à préciser et à généraliser ce qui semble se dégager d’études conduites au Maroc : le maintien de populations relativement denses dans des campagnes aux productivités agricoles plus que médiocres s’explique par la créativité des ruraux et la permanence de structures socio-familiales intégrant des activités diverses pour partie « au pays », pour partie hors territoires coutumiers.

Sous le titre « Est-ce ainsi que les ruraux vivent ?« , trois communications seront présentées et discutées :
Continuer la lecture

4e journées Petites Paysanneries : Les (petites) paysanneries et le marché, quels rapports ?

Du 19 au 22 octobre 2015
à l’École Nationale d’Agriculture de Meknès, Maroc
En hommage à Jeanne Chiche

 Argumentaire

Les 4èmes journées d’étude sur les petites paysanneries sont consacrées à l’analyse des effets de la mondialisation, avec ses processus corollaires (intégration des marchés concomitante au désengagement de l’État, libéralisation des échanges et expansion de la concurrence), sur les (petites) paysanneries au Nord et au Sud.
Plus de trente ans après l’amorce de la mondialisation comme un processus planétaire, nous nous interrogerons sur sa capacité à uniformiser les logiques paysannes et à canaliser leurs pratiques et leur système de représentation autour de l’éthos utilitariste.
Au Nord comme au Sud, les paysanneries ne semblent pas céder à l’homo œconomicus réducteur, elles font montre au contraire, avec plus ou moins de réussite, de capacités d’adaptation, de résistance, dans tous les cas d’innovation.
Les « 4èmes journées petites paysanneries » consisteront à offrir aux participants, au-delà de leurs champs disciplinaires (et professionnels) et compte tenu de leurs différents terrains de recherches, l’occasion de présenter leurs travaux empiriques, de proposer leurs réflexions théoriques et de restituer leurs expériences pratiques autour de la capacité du marché à éliminer les incertitudes qui menacent l’existence des paysanneries et à admettre sa réalité en tant qu’homo sociologicus :
Continuer la lecture

Hassan Rachik : Les nomades et l’argent

Hassan Rachik, Les nomades et l’argent, in Pierre Bonte, Mohamed Elloumi, Henri Guillaume et Mohamed Mahdi (éds), Développement rural, environnement et enjeux territoriaux. Regards croisés Oriental marocain et Sud-Est tunisien, Tunis : Cérès Éditions, 2009, pp.79-89

Rachik2010_nomades_argent_Page_01

Télécharger l’article : Rachik2010_nomades_argent

Terres à vendre : un livre, une exposition / par TerraProject

© Pietro Paolini_TerraProject_PictureTank

© Pietro Paolini_TerraProject_PictureTank

Une lutte globale pour le contrôle des terres

Terres à vendre est le résultat de deux ans de travail de quatre photographes du collectif TerraProject, de 2012 à 2013, pour comprendre et représenter les acteurs et les forces en présences dans ce phénomène global.

Continuer la lecture

Projection de documentaires sur les paysanneries – Univ. Paris 8, le 27 mai 2015

Dans le cadre du séminaire « Les révolutions en Tunisie et en Égypte : et si on parlait d’autres choses ? » organisé par Habib Ayeb, Vincent Battesti et François Ireton à l’université Paris 8 – Saint Denis, plusieurs documentaires traitant des espaces ruraux et des paysanneries seront projetés lors des journées de clôture :

Le 27 mai 2015 :

– 10h30 : Mezzouna, après la chute
Un film de Romain André, Élisa Le Briand, Anna Saint-Araille et Saber Zammouri, 85 min, 2014.
Synopsis : « Juin 2011, six mois après la chute du dictateur, à Mezzouna, petite ville des régions intérieures de la Tunisie, la vie semble déjà reprendre son cours normal. Après les feux de la révolte, quand se fanent l’intensité et l’unanimité du soulèvement, comment continuer ? Comment poursuivre les promesses qu’un souffle révolutionnaire a laissé entrevoir ? »

Continuer la lecture

3e journées  » Petites Paysanneries : Nommer, situer, contextualiser  » 19-22 nov 2013, Tunis

3es JOURNÉES PETITES PAYSANNERIES NORD/SUD
« PETITES PAYSANNERIES : NOMMER, SITUER, CONTEXTUALISER »
Hôtel Ariha, Tunis, 19-22 novembre 2013

En l’honneur de Habib Attia

Avec l’aimable participation de l’Institut national de recherche agronomique de Tunis

Les « journées petites paysanneries » de 2011 et 2012, marquant la naissance du Groupe Petites Paysanneries, ont été consacrées aux questions de méthodes, conformément à un principe fondateur du groupe et en consonance avec un axe privilégié de ses préoccupations scientifiques.

Continuer la lecture