Vient de paraître : Terres, sols et peuples: expertise et pouvoir dans l’agriculture de l’Empire russe et de l’Union soviétique

Terres, sols et peuples: expertise et pouvoir dans l’agriculture de l’Empire russe et de l’Union soviétique
Revue Cahiers du monde russe. Russie, Empire russe, URSS, États indépendants, n° 57/1
Plus d’informations : site des éditions de l’EHESS 

Parution de l’ouvrage : Campagnes contemporaines. Enjeux économiques et sociaux des espaces ruraux français

Blancard S., Détang-Dessendre C., Renahy N., coord., 2016. Enjeux économiques et sociaux des espaces ruraux français, Quae Éditions.

Cet ouvrage met en lumière les différentes facettes des dynamiques des espaces ruraux et périurbains. Ces dynamiques apparaissent complètement  intégrées aux enjeux économiques et sociaux contemporains, que ce soit en termes de démographie et de modes de vie, d’activités économiques, ou de politiques publiques.

http://www.quae.com/fr/r4931-campagnes-contemporaines.html

Appel à communication : Les systèmes agraires et alimentaires durables

Le prochain colloque annuel de la Société suisse d’économie et de sociologie rurale aura lieu les 30 et 31 mars 2017 à Coire. Il portera sur le thème « Les systèmes agraires et alimentaires durables ».

Plus d’informations : Call_les_systemes_agraires_et_alimentaires_durables

Prochaine séance : « L’agriculture familiale au sud du Brésil », par Valdir Frigo Denardin, 24 juin

La prochaine séance du GPP sera organisée autour du thème :

L’AGRICULTURE FAMILIALE AU SUD DU BRÉSIL : LES ENJEUX SOCIO-ENVIRONNEMENTAUX DE LA PRODUCTION DE FARINE DE MANIOC DANS LE LITTORAL DE L’ÉTAT DU PARANÁ.

Invité : Valdir Frigo Denardin, Économiste, Université Fédérale du Paraná
Lire la suite

Offre de thèse en co-tutelle sur la flexibilité du travail dans l’agriculture familiale tunisienne

Nathalie Joly (AgroSupDijon/UMR CESAER, France) et Mohamed Elloumi (INRAT, Tunisie) proposent d’encadrer une thèse en co-tutelle entre l’INRAT et le CESAER. Le sujet porte sur la flexibilité du travail dans l’agriculture familiale tunisienne, avec une entrée « économie du travail ».
Pour plus d’information, consulter l’offre détaillée : these-co-tutelle_travail_agriculture familiale tunisienne

Appel à communication : colloque « Les temps des territoires »

L’UMR LADYSS organise, en collaboration avec le Collège International des sciences du territoire (CIST), un colloque les 9 et 10 mars 2017 sur « Les temps des territoires » à l’Université Paris Ouest Nanterre. L’objectif est de montrer la diversité des approches autour de la notion de « temporalité », appréhendée à la fois dans ses dimensions prospectives et rétrospectives, ouverte sur les dialogues entre sciences de la nature, sciences sociales et expertise.
Lire la suite

Parution de l’ouvrage : Collectivités, territoires et mal-développement dans les campagnes marocaines, par G. Faÿ

L’ouvrage de Gérard Faÿ, intitulé Collectivités, territoires et mal-développement dans les campagnes marocaines, vient d’être publié par la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université Mohammed V de Rabat (Maroc).
Lire la suite

Appel à contributions pour la Revue Tracés : « Revenir à la terre ? »

La revue Tracés invite l’ensemble des sciences humaines et sociales à interroger la terre et ses usages sociaux, à l’occasion du numéro 33 à paraitre en 2017. De l’expansion coloniale aux néo-ruraux, en passant par le marché du carbone ou la lutte des paysans sans terre, les rapports collectifs à l’espace et à ses propriétés productives rassemblent une série de problèmes en apparence très différents. Tous pourtant renvoient aux procédures juridiques, techniques, économiques, qui mobilisent la terre, et qui appellent une rationalité géographique et écologique transversale. Nous voudrions pour ce numéro réunir des études issues de l’histoire, de la sociologie, de la philosophie, de l’anthropologie, de l’ethnologie et bien sûr de la géographie afin d’éclairer les dynamiques actuelles et passées qui font du sol et de ses ressources un enjeu politique fondamental. Les formes de propriété, les pratiques d’entretien et d’exploitation, et plus généralement la politisation de la terre comme lieu de vie et de subsistance feront donc l’objet d’une attention particulière.

Pour en savoir plus :

AAC Tracés – Revenir à la terre